Herbe-book Herbe-book

Base de données

Trèfle blanc

Parce que le trèfle blanc aime la chaleur et la lumière, sa pousse de printemps est plutôt tardive. Il s'adapte à tous les sols à condition qu'ils ne soient pas trop acides (pH inférieur à 6) ni trop humides et qu'ils soient bien pourvus en phosphore et surtout en potasse. Son faible enracinement ne lui permet pas de pousser en cas de sécheresse mais il y résiste bien. Par contre, il produit beaucoup en été s'il ne manque pas d'eau.

Lorsqu'il est pâturé ou fauché, seules les feuilles sont récoltées. Les tiges rampantes restent intactes, et les réserves de la plante sont donc vite reconstituées. Cette caractéristique fait du trèfle blanc une plante fourragère parfaitement adaptée aux pâturages ras et fréquents.

Pour l'alimentation des animaux, le principal intérêt du trèfle blanc est sa très bonne valeur alimentaire qui vient de sa richesse en protéines, de son appétence et de sa digestibilité. En outre, il est très riche en minéraux et en oligo-éléments. Ces qualités en font une plante idéale pour la pâture.

Cependant, le trèfle blanc est un fourrage météorisant. Il est donc conseillé de limiter à 50 % son développement dans la prairie. Par contre, sa présence en bonnes proportions (au moins 20 à 30 % au printemps et 50 % en été) dans une prairie de graminées est particulièrement bénéfique. C'est principalement la qualité de l'herbe qui est améliorée.

Critères de choix des variétés :

  • agressivité
  • type
  • pérennité